Julie Le

Julie Le смотреть последние обновления за сегодня на Дом2 свежие серии.

Pour emporter | Les mots préférés de Julie Le Breton

94
1
00:00:44
05.10.2022

Julie Le Breton évoque avec France Beaudoin ses mots préférés. Pour emporter, tous les vendredi à 20 h sur ICI ARTV! Retrouvez ICI ARTV : - sur le site internet : 🤍 - sur Instagram : 🤍 - sur Facebook : 🤍 - par infolettre : 🤍

Cinq minutes avec la comédienne Julie Le Breton

4678
2
00:05:25
18.01.2020

Sur les planches ou sur les écrans, le grand comme le petit, Julie Le Breton est une des actrices les plus désirées au Québec ces dernières années. Elle réalise un vieux rêve ces jours-ci, en incarnant le rôle d'une médecin, la carrière qu'elle visait avant de tomber en amour avec le jeu. Elle a passé 5 minutes avec Louis-Philippe Ouimet

Are You Smart Because You Know English? | Julie Le | TEDxCATSAcademyBoston

7729
130
3
00:04:42
05.04.2019

Julie Le talks about the importance of education, experience and knowledge in comparison to English proficiency as a Vietnamese-American. Her talk will emphasize how English is just a language and not a measure of intelligence. speaker This talk was given at a TEDx event using the TED conference format but independently organized by a local community. Learn more at 🤍

L'aubergine de Barbentane - Les potagers de Julie - 24/09/2022

4350
178
0
00:52:07
24.09.2022

Voir les émissions en replay : 🤍 Julie part à la quête de l'aubergine, le diamant noir du potager, très difficile à dompter. Pour ce légume, Sébastien Chazal tente les expérimentations les plus folles, surtout lorsqu'on lui dit que c'est impossible. Abonnez-vous à la chaîne YouTube de Julie en France : 🤍 Et retrouvez-nous sur : Facebook : 🤍 Instagram : 🤍 Twitter : 🤍 TikTok : 🤍 Merci à nos partenaires Botanic®, Forges et jardins et La Fabriculture

Le Festin de Julie à Chambord - Le Festin de Julie

138953
1288
42
02:02:36
13.12.2018

Imaginons un conte dans un des plus beaux châteaux de France !Au retentissement d’une cloche, nous voilà conviés à un voyage où tous les univers sont à l’honneur.Julie investit un lieu hors du commun pour en raconter l’histoire à travers un grand évènement qui a marqué une période bien précise… Et c’est à Chambord, le plus beau château Renaissance de France, que Julie pose ses valises pour organiser un festin digne de la cour de François Ier, le roi à l’initiative de cet édifice qui fêtera ses 500 ans en 2019. Dans un esprit de famille, Julie et son équipe explorent cette magnifique région pour en déceler les spécialités culinaires de l’époque et mobiliser les meilleurs producteurs et artisans de Touraine dans le but de mettre en scène un banquet hors du commun sur les terrasses du château. Pour relever ce défi, elle est assistée d’un duo de choc : Charles Kaisin, scénographe renommé et organisateur des dîners les plus fous aux quatre coins de la planète, et Didier Clément, chef étoilé natif de la région, grand connaisseur de la gastronomie de la Renaissance. À eux trois, ils ont réussi à élaborer un menu composé uniquement de produits connus à l’époque, à mettre en scène les arts de la table et à réinventer un banquet avec les mêmes codes que ceux que François Ier aurait pu imaginer 5 siècles plus tôt. Dans ce voyage construit comme un conte, Julie va remettre au goût du jour le faste de Chambord pour honorer cette région qui fait la fierté de tout un pays. Charles Kaisin : ce designer belge a fait ses études à l’Institut supérieur d’architecture Saint-Luc à Bruxelles avant d’obtenir un master en design industriel au Royal College of Art de Londres. Après des stages dans les ateliers de Jean Nouvel à Paris ou encore de Tony Cragg, il part à Tokyo dans le cadre d’un échange universitaire. Suite à ses études, il s’intéresse aux matériaux recyclés et réalise avec d’incroyables objets, décorations d’intérieur et installations. Designer aux multiples facettes, il s’occupe de design d’objets, d’aménagement d’espaces, de défilés de mode mais aussi de dîners. Depuis 2012, il s’est lancé dans un nouveau concept, les « Dîners Surréalistes », alliant extravagance et haute gastronomie et qui ont déjà séduit plusieurs marques (Ice Watch, Rolls Royce, Roederer…). Depuis 2016, il est le directeur créatif du Casino de Monte-Carlo. Aujourd’hui pour le Festin de Julie, il a imaginé une scénographie inspirée par Chambord, l’histoire du château et les coutumes culinaires de la Renaissance. 🤍charleskaisin.com Didier Clément : originaire des bords de Loire, l’enfance de Didier a été rythmée par la pêche et les promenades en forêt. Il commence la cuisine à 16 ans et n’a jamais arrêté depuis. Après des passages dans de grandes maisons (Taillevent, Ledoyen), Didier Clément s’installe à Romorantin dans les années 1980 où il interprète le patrimoine culturel et culinaire de sa région notamment à travers une redécouverte de produits oubliés (épices, herbes sauvages, champignons…). Pour le chef il est important de valoriser des produits simples en les rendant étonnants. Romorantin et sa région ont été fortement influencés par la Renaissance et il aime que l’on retrouve le goût de cette époque dans ses assiettes. 🤍hotel-liondor-romorantin.fr Christine Hérin et Sébastien Danieau 🤍poirestapees.com Christophe Piou 🤍la-ferme-des-pioupioux.fr Laurent et Valérie Boulloche 🤍ombresetfacettes.com Antoinette Roze 🤍soieries-jean-roze.com Henry Marionnet 🤍henry-marionnet.com Marielle Hénon-Dhuicque 🤍gien.com Jacques Lefebvre : responsable de la gestion des étangs du domaine. Yann Petit 🤍couteaux-hier-et-aujourdhui.com Armonie Laubert : guide forestière au Domaine de Chambord, elle connaît la forêt et ses habitants comme sa poche. Pierre Charpentier : directeur de l'école de trompes du domaine, Pierre est également passionné de nature et il est justement chef des Guides Natures du domaine de Chambord. Goudji 🤍goudji.com Yannick Maurie : ce chef pâtissier est un véritable sculpteur de sucre et a même été sacré champion du monde de sucre artistique en janvier 2017.

Le Dragonnes Mag' du vendredi 30 septembre 2022 avec Julie le Blévec

288
8
0
00:29:34
30.09.2022

Chaque Vendredi à 18h30 l’équipe de Dragonnes Mag débat de l’actualité de Metz Handball. Dans cette édition : Julie le Blévec. Pour cette émission Arnaud Demmerlé, Rémi Alezine (l'Ami Hebdo), Thomas Lavaud (France Bleu) et Matthieu Henkinet accueillaient Julie le Blévec, ailière droit de Metz Handball.

Ces actrices coupent leur cheveux en soutien aux femmes iraniennes

28981
703
441
00:01:53
05.10.2022

IRAN - Un geste symbolique qui vaut plus que les mots. Des actrices, chanteuses et militantes féministes francophones ont coupé symboliquement leurs cheveux pour soutenir les femmes iraniennes qui manifestent depuis la mort de Mahsa Amini, jeune femme de 22 ans arrêtée par la police des mœurs pour avoir mal porté son voile. Dans une vidéo publiée ce mercredi 5 octobre par le compte Instagram « Soutien femmes Iran », des dizaines de personnalités participent à ce mouvement qui veut dénoncer la « terrible répression » des manifestations qui ont déjà fait près d’une centaine de morts, selon les ONG. « Nous avons ainsi décidé de répondre à l’appel qui nous était lancé en coupant, nous aussi, quelques-unes de ces mèches », est-il écrit sous la vidéo. Parmi ces artistes, on aperçoit notamment Marion Cotillard, Isabelle Adjani, Angèle, Pomme, Alexandra Lamy, Isabelle Huppert, Laure Camaly, Jane Birkin et Charlotte Gainsbourg, Julie Gayet, Mélanie Laurent ou encore Juliette Binoche, qui explique faire ce geste « pour la liberté ». En fond musical, la reprise du chant italien Bella Ciao par la chanteuse iranienne Gandom, devenue l’hymne de la contestation. « Les Iraniennes ne sont pas seules » Le mouvement a été initié par l’avocat spécialisé dans la défense des droits de l’homme Richard Sédillot, en collaboration avec la bâtonnière de Paris Julie Couturier, et l’ancienne présidente du Conseil national des barreaux, Christiane Feral Schuhl. Sur France Inter, Julie Gayet explique avoir aidé à écrire un texte pour convaincre les actrices et chanteuses de se mobiliser. « Les Iraniennes ont besoin de savoir qu’elles ne sont pas seules. Le silence peut être la pire des violences », explique-t-elle. Mardi, déjà près de 1 000 personnalités du septième art français, dont des stars comme Léa Seydoux, Isabelle Huppert et Dany Boon, des cinéastes renommés ou le patron du Festival de Cannes Thierry Frémaux avaient appelé à « soutenir la révolte des femmes en Iran », dans une tribune transmise à l’AFP. Dans cet appel, intitulé « Femme Vie Liberté », le cri de ralliement des manifestations en Iran, les signataires voulait « collectivement exprimer (leur) soutien aux femmes iraniennes qui luttent aujourd’hui pour leur liberté au péril de leur vie, et au peuple iranien qui soutient courageusement leur révolte ». - Abonnez-vous à la chaîne YouTube du HuffPost dès maintenant : 🤍 Pour plus de contenu du HuffPost: Web: 🤍 Facebook: 🤍 Twitter: 🤍 Instagram: 🤍 Pour recevoir gratuitement notre newsletter quotidienne: 🤍

Paysans d’aujourd’hui en Corse - Les Carnets de Julie

15490
280
0
00:52:59
12.01.2021

Paysans d’aujourd’hui en Corse - Les Carnets de Julie Retrouvez toutes les informations et les recettes sur 🤍 Aujourd’hui Julie prend ses quartiers sur l’île de Beauté, au cœur du potager du Nebbio. C’est dans le village corse d’Oletta, à quelques kilomètres au sud de Bastia, que Sophie et Jérémie Verdeau se sont installés dans le domaine de Panciarella. Sur les 14 hectares de leur exploitation dédiée à l’agriculture biologique, le couple a développé l’idée novatrice de l’agritourisme. Ce principe vise à partager les produits issus de leurs activités de maraîchage et d’élevage par le biais d’une table à la ferme et d’un lieu d’échange culturel. Au cours de son escapade corse, Julie s’imprégnera des saveurs locales et les mettra à l’honneur dans des recettes typiques de l’île méditerranéenne. Entre visite du potager, découverte des traditions viticoles et ballade au marché de Bastia, les terres corses n’auront plus de secrets pour nous. Accompagnés des artisans et producteurs locaux, elle découvrira des recettes inédites de légumes en croûte ou encore de figues pochées au miel. Liens utiles Sophie et Jérémie Verdeau Le projet de Sophie et Jérémie prend forme en 2006 quand ils achètent le domaine de Panciarella pour s’établir en maraîchage. Tout est alors encore à faire, mais grâce à leur détermination et l’aide précieuse de leurs amis et bénévoles, ils parviennent à mettre en place leurs cultures. Ils s’affairent alors avec leurs cuisiniers pour sublimer les produits de leurs terres. Aujourd’hui, leurs tables à la ferme ne désemplissent pas. 🤍 Didier Paoli Après avoir grandi en corse, Didier quitte son île natale pour s’envoler vers une carrière dans la finance internationale. Il revient finalement sur les terres de son enfance en 2006 et démarre une reconversion dans l’artisanat glacier. Inspiré par les parfums locaux, il s’attache à mettre en valeur les produits corses comme le lait frais fermier de chèvre et de vache. 🤍 Sylvain Volle Jeune cuisinier travaillant à la ferme du Nebbio, Sylvain est originaire de l’Ardèche. Au cours de sa jeune carrière, il est passé par de grandes maisons : Anne-Sophie Pic, Jean Sulpice ou encore la Mère Brazier avant d’arriver en Corse. Après avoir travaillé dans un établissement à Saint-Florent, il a répondu à l’annonce de Jérémie et Sophie pour les relayer en cuisine il y a quelques mois. Thomas Santamaria Après avoir fait sa formation en viticulture-œnologie hors du territoire corse, Thomas rejoint son père au sein du domaine viticole familial en 2016. Nielluciu et Vermentinu sont les principaux cépages du domaine sur lequel on peut également retrouver Grenache et Cinsault. Il représente aujourd’hui la sixième génération en charge du domaine. 🤍 Dominique Leccia Éleveur depuis près de 40 ans, Dominique dit « Doumè » élève des veaux de race corse. Si ses parents étaient dans l’agriculture, c’est son oncle qui lui donne l’envie de se lancer dans cette production. En bio depuis 10 ans, il produit l’alimentation de ses bêtes lui-même ainsi que son fourrage. Le veau de race Corse est représenté en France uniquement sur le territoire de l’île. 🤍 Angèle Casanova Production familiale depuis 40 ans, la fromagerie Casanova est spécialisée dans l’élevage de chèvres et de brebis destiné à la production de fromages frais ou affinés. Angèle s’occupe avec sa fille Laëtitia de la distribution des produits laitiers sur les différents marchés de la région. 🤍

Recette : Boeuf Bourguignon de Thierry Marx - Les Carnets de Julie - Le Boeuf Bourguignon !

736037
4637
229
00:06:30
29.10.2016

LA RECETTE CI-DESSOUS 👇 Ingrédients pour 8 personnes : 1 kg de paleron 100 g de lard de Colonnata 1 carotte orange 1 oignon blanc 1 échalote 1 branche de céleri branche ½ vert de poireau 2 l de vin tannique type Crozet Hermitage 3 l Badoit 1 l jus de bœuf 3 branches de thym, 1 feuille de laurier Pour l’accompagnement : 4 jeunes carottes jaunes 4 jeunes carottes oranges 4 jeunes carottes violettes 4 oignons nouveaux 250 g champignons de Paris bouton 20 cl vin blanc sec ½ botte fane carottes ¼ botte de ciboulette Dégraissez légèrement le paleron et coupez-le en morceaux réguliers de 80 g environ. Faites-les mariner pendant 20 minutes dans de l’eau gazeuse pour attendrir les chaires. Pendant ce temps la, coupez le lard de Colonnata en petits bâtonnets. Réservez-les 5 à 10 minutes au congélateur afin qu’ils soient suffisamment fermes. Egouttez la viande. Insérez un bâtonnet de lard à l’extrémité de l’aiguille. Piquez votre viande et faites ressortir l’aiguille de l’autre côté, de manière à laisser le gras dans les chairs de la viande. Recommencez avec tous les bâtonnets. Réservez Taillez carotte, oignon, échalote, poireau et cèleri en grosse mirepoix. Confectionnez un bouquet garni avec le vert du poireau, le thym, et le laurier. Egouttez et séchez la viande. Marquez-la dans une cocotte, ajoutez les légumes, le vin rouge puis le jus de bœuf. Faites cuire pendant 2h à 200°C au four en convection à couvert. Pendant ce temps là, préparez les légumes. Coupez les oignons en deux et placez-les à plat dans une casserole. Ajoutez un peu de beurre clarifié et de l’eau gazeuse. Faites dorer à feu doux. Faites blanchir les carottes et grattez les à l’aide un couteau. Placez-les entières dans une casserole et faites les cuire doucement comme pour les oignons Lavez les champignons boutons, faites-les sauter dans une poêle à feu vif à l’huile, déglacez au vin blanc, laissez réduire à sec puis terminez la cuisson avec le jus de cuisson en cours. Egouttez la viande puis réservez-la au chaud. Faites réduire le jus de cuisson jusqu’à ce qu’il soit d’une consistance onctueuse. Réalisez un petit bouquet avec les fanes de carotte et la ciboulette. Huilez avant le dressage. Si besoin, montez la sauce au beurre. Rectifier l’assaisonnement. Dressez et servez bien chaud ! Retrouvez nous tous les samedis à 16H15 sur France 3 ! Et sur les réseaux sociaux : 🤍 🤍 🤍 🤍 En sillonnant la France depuis 5 ans pour les « Carnets de Julie », j'ai pu constater que les recettes les plus appréciées étaient également les plus discutées. Il y a autant de versions du gratin dauphinois, de la blanquette ou du tiramisu que de cuisinier(e)s! Faut-il précuire les pommes de terre du gratin dans le lait, blanchir la viande de blanquette dans l’eau, utiliser des blancs d'œufs dans le tiramisu …? Difficile de trancher car la cuisine relève avant tout de l’émotion et de la transmission. Quand bien même nous savons le comment, nous sommes rarement en mesure d'expliquer le pourquoi de ce que nous faisons. C’est justement pour démêler les idées reçues des véritables astuces et tenter d’élaborer la meilleure recette de nos classiques que j'ai voulu faire appel à Thierry Marx, chef étoilé mais aussi formateur de jeunes cuisiniers dans le cadre de son école "cuisine mode d'emploi", ainsi qu’au chimiste Raphaël Haumont, spécialiste de l’alimentation. Après avoir vu les carnets de Julie "révisons nos classiques", vous ne pourrez plus jamais louper vos plats favoris!

Recette : Charlotte de Christine - Les Carnets de Julie - Le Pays des Impressionnistes, en Vexin

23717
104
1
00:05:48
14.11.2015

LA RECETTE CI-DESSOUS 👇 Charlotte aux abricots de Christine Pour 8 personnes Ingrédients : 500 g d’abricots murs à points 50 g de sucre 6 CS de kirsch 30 biscuits cuillère Crème pistaches : 4 feuilles de gélatine (8 g) 4 jaunes d’œufs 100 g de sucre 1 CC de vanille 6 CS de kirsch 200 g de pistaches non salées 20 cl de crème liquide décor: abricots et pistaches Lavez et séchez les abricots. Coupez-les en deux puis chaque oreillon en deux dans la hauteur. Déposez-les dans un plat creux et saupoudrez-les de sucre, arrosez de 6 cuillères à soupe de kirsch et 2 cuillères à soupe d’eau, remuez et laissez macérer 2 heures à température ambiante. Trempez les feuilles de gélatine dans un grand bol d’eau froide. Préparez le sabayon: dans une casserole, versez les jaunes d’œufs et 100 g de sucre et fouettez jusqu’à ce que le mélange blanchisse et mousse. Portez sur feu doux, ajoutez 4 cuillères à soupe de kirsch et la vanille et continuez de fouetter sur feu doux jusqu’à ce que la préparation soit mousseuse. Retirez du feu. Égouttez la gélatine et déposez-la dans une petite casserole, ajoutez 2 cuillères à soupe de kirsch et faites fondre en fouettant. Incorporez la crème, laissez tiédir en remuant et retirer du feu. Réservez. Hachez finement la moitié des pistaches et concassez l’autre. Montez la charlotte: égouttez les abricots et récupérez leur jus dans une assiette creuse. Trempez les biscuits dans le jus et disposez-les bien serrés le long des parois du moule. Décorez le fond avec les quartiers d’abricots côté peau vers le bas. Comblez les trous avec les petits morceaux d’abricots. Mélangez le sabayon et la crème gélatine puis ajoutez les pistaches en poudre et concassées. Versez la moitié de cette crème dans le moule, déposez une autre couche d’abricots, une couche de biscuits, puis le reste de la crème. Terminez par 3 ou 4 biscuits, couvrez d’un film, déposez une assiette et écrasez le tout pour bien “serrer” la charlotte. Entreposez 6 h au frais. Conseil de Julie : Je vous conseille d’utiliser un cul de poule pour préparer le sabayon, plus facile pour fouetter et vous pourrez le cuire au bain marie. Quand vous montez la charlotte, tassez bien à chaque étape pour que la charlotte se tienne. Retrouvez nous 🤍 🤍 🤍 les samedis à 17h sur France 3. Partir à la découverte d’une région, parcourir son histoire à travers une recette ancestrale, typique, pour mieux comprendre ses spécificités et ses richesses, telle est l’aventure que nous fait partager Julie Andrieu en sillonnant les routes de France.

Paysans d'Aujourd'hui en Haute-Saône - Les Carnets de Julie

33373
527
0
00:52:32
31.10.2020

Paysans d'Aujourd'hui en Haute-Saône - Les Carnets de Julie Retrouvez toutes les informations et les recettes sur 🤍 Aujourd’hui, Julie nous conduit à Sorans-lès-Breurey, petite commune de Haute-Saône, à mi-chemin entre Vesoul et Besançon, où se trouve la Ferme bio de They. Dans un petit coin de paradis rural, Michel Devillairs et sa femme Évelyne ont réussi le pari fou d’établir une exploitation totalement autonome en énergie. Sur les 190 hectares de leur exploitation, le couple gère un troupeau de 150 vaches laitières. Des élevages de porcs et de volailles, des cultures céréalières et de pomme de terre viennent compléter l’activité de ces paysans d’aujourd’hui. Depuis la ferme de They, Julie partira à la rencontre des producteurs locaux. En compagnie de Marc Guillaumot, elle mettra le vin de groseilles à l’honneur dans une recette de joues de porcs. Annie Lemercier nous livrera les secrets de fabrication artisanale du metton, un fromage franc-comtois. Et enfin, Évelyne Devillairs et Ben Slimane se serviront des spécialités régionales pour une recette particulièrement généreuse. Liens utiles : Évelyne et Michel Devillairs Pionnier de l’agriculture raisonnée, Michel obtient la certification bio dès les années 1990 sur son exploitation. Accompagné par sa femme Evelyne, il est constamment à la recherche de méthodes novatrices afin de faire évoluer ses méthodes d’élevage et de culture. Soucieux de son empreinte écologique, il installe des capteurs solaires sur sa ferme ce qui lui offre une totale autonomie énergétique. En 1991, il est nommé Chevalier de l’Ordre du Mérite Agricole. 🤍 Annie et Arnaud Lemercier En 2002, ce couple d’agriculteurs s’est installé dans le village d’Aboncourt-Gésincourt pour se lancer dans la culture bio de céréales, de protéagineux et du fourrage. Puis en 2009, ils ont ouvert leur fromagerie « La Fleurizell » où Annie y transforme le lait produit par les 40 vaches montbéliardes de l’exploitation en crème, beurre et metton, matière première de la fameuse spécialité fromagère : la cancoillotte. 🤍 Marc Guillaumot Les terres agricoles et viticoles de Chariez n’ont aucun secret pour Marc, agriculteur retraité. Durant de nombreuses années, il produisait du vin de groseilles et cultive encore aujourd’hui quelques pieds de vignes pour s’amuser. Amoureux de son terroir, il aime partager des recettes authentiques autour des produits de sa région. 🤍 Anne-Françoise Garret La ferme-auberge d’Anne-Françoise a vu le jour en 1989 dans les anciennes granges et écuries de la ferme familiale. Dans l’esprit des grandes tablées d’antan, elle partage avec ses hôtes des recettes de terroir et de saison. Durant l’année, la ferme accueille également les enfants de l’école du village car elle y organise des « découvertes pédagogiques de la ferme ». 🤍

Anil Bakhsh - Lal Qalandar انیل بخش - لال قلندر OFFICIAL VIDEO

4412713
33499
1022
00:03:55
15.06.2019

*RE-UPLOADS WILL BE BLOCKED Artist: Anil Bakhsh انیل بخش Song: Lal Qalandar لال قلندر Lyrics: Akil M Sadiq Video Director: Adeebullah Habibi Stay connected with #AfghanSmart 👉 Subscribe to AfghanSmart: 🤍 👉 Like us on Facebook: 🤍 👉 Follow us on Twitter: 🤍 👉 Follow us on Instagram: 🤍 👉 Download Audio: 🤍 #AfghanSongs #AnilBakhsh #LalQalander © 2019 Afghan Smart. All Rights Reserved.

Recette : Poulet rôti de Thierry Marx - Les Carnets de Julie - Le poulet rôti

1239865
5814
222
00:03:56
25.02.2017

LA RECETTE CI-DESSOUS 👇 Poulet rôti de Thierry Marx Pour 4 personnes Temps de préparation : 30 minutes Temps de cuisson : 1 h 10 Ingrédients : Pour le poulet : 1 poulet de Bresse 1 gousse d’ail 2 branches de thym et de laurier Huile de pépins de raisin Sel, poivre Pour la purée : 1 kg de pommes de terre Gros sel 1 gousse d'ail 1 bouquet garni 1/2 l de lait 90 g de beurre demi-sel Préchauffez votre four à 200°C en chaleur tournante. Préparez le poulet : bridez la volaille (ou demandez à votre boucher), salez légèrement votre poulet à l’intérieur, faites-le blanchir (dans l’eau bouillante) pendant quelques secondes, ressortez-le et faites-le séchez. Une fois sec, placez-le dans une cocotte avec l’huile de pépins de raisin, l’ail, le laurier et le thym pour l’aromatiser. Marquez d’abord les cuisses pour avoir une couleur uniforme. Repositionnez ensuite votre volaille sur le dos. Enfournez votre poulet pour 1 h 10 de cuisson. Préparez la purée : faites cuire les pommes de terre avec leur peau, dans de l'eau bouillante. Ajoutez du gros sel, un bouquet garni et de l'ail. Laissez cuire pendant 20 minutes. Une fois cuites, épluchez les pommes de terre à chaud. réduisez-les manuellement à l'aide d'un moulin à légumes (surtout pas de mixeur). Passez la pulpe au tamis pour casser les fibres de l'amidon. Rajoutez du lait chaud et salé puis mélangez (versez le lait en fonction de vos pommes de terre, surveillez bien la texture). Il faut une texture homogène et détendue. Rajoutez le beurre et remuez bien. Sortez le poulet du four, placez-le dans une assiette creuse et versez le jus de cuisson autour (pour laisser la peau croustillante) et accompagnez-le de la purée. Conseil de Thierry Marx : Pour savoir si le poulet est cuit, piquez la cuisse : si le jus sortant est sanguinolent, c’est qu’il manque de cuisson. A l’inverse, s’il est translucide, la cuisson est bonne. Retrouvez nous tous les samedis à 16h15 sur France 3 ! Et sur les réseaux sociaux : 🤍 🤍 🤍 🤍

Recette : Mousseux aux fraises de Gérard - Les Carnets de Julie - Le Pays Tursan

15645
146
4
00:04:22
20.10.2018

LA RECETTE CI-DESSOUS 👇 Mousseux aux fraises de Gérard Pour 8 à 10 personnes Ingrédients : 300 g de fraises 1 g d’agar-agar ½ citron (jus) 20 cl de crème liquide Feuilles de sauge Biscuit génoise : 3 œufs 90 g de sucre 80 g de farine 20 g de fécule de maïs ½ sachet de levure Pour la meringue à l’italienne : 150 g de sucre 40 ml d’eau 2 blancs d’œufs Sirop de sucre : 500 ml d’eau 500 g de sucre Armagnac Équeutez les fraises et écrasez-les pour les réduire en purée. Gardez-en quelques-unes de côté pour le dressage. Faites-les chauffer en ajoutant l’agar-agar et le jus de citron pour gélifier cette purée et obtenir un coulis. Placez-le ensuite au frais. Préparez la génoise : battez les œufs avec le sucre. Ajoutez la farine tamisée, la fécule de maïs et la levure. Versez la préparation (sur une épaisseur de 2 cm environ) dans un moule (carré ou rectangulaire) puis enfournez pour 25 minutes de cuisson à 160°C sans ventilation. Préparez la meringue : réalisez un sirop en chauffant rapidement l’eau et le sucre et laissez bouillir jusqu’à 120 °C. Battez les blancs d’œufs en neige puis versez le sirop tout en continuant de battre, jusqu’à ce que le mélange soit ferme. Préparez le sirop à l’armagnac : faites chauffer l’eau et le sucre sur feu vif en remuant pour mélanger le tout. Attendez l’ébullition et comptez 30 secondes avant de retirer du feu. Ajoutez un soupçon d’armagnac. Sortez le coulis de fraise bien figé et mixez-le pour le détendre. Fouettez la crème liquide pour obtenir une chantilly. Ajoutez ces deux préparations à la meringue et mélangez le tout délicatement. Sortez la génoise du four, coupez-la en tranches puis imbibez-les du sirop à l’armagnac. Étalez ensuite la chantilly meringuée aux fraises, disposez les fraises fraîches coupées finement et renouvelez l’opération sur une deuxième tranche de génoise. Décorez ensuite le gâteau avec des fraises et des feuilles de sauge. Placez le gâteau au frais avant de servir. Gérard Bouniort : artiste peintre et pâtissier, il est un ami de longue date de Michel Guérard. Retrouvez-nous tous les samedis à 16h15 sur France 3... et aussi sur les réseaux sociaux : 🤍france.tv/france-3/carnets-de-julie 🤍facebook.com/Les.carnets.de.Julie 🤍twitter.com/LCDJf3 🤍instagram.com/les_carnets_de_julie

Recette : Boeuf Bourguignon de Thierry - Les Carnets de Julie - Le Boeuf Bourguignon !

10971
18
4
00:04:36
29.10.2016

LA RECETTE CI-DESSOUS 👇 Ingrédients pour 4 personnes : 600 g de bœuf (collier, macreuse, jarret) coupés en cubes (5x5 cm) 2 gros oignons 4 gousses d’ail Lardons fumés en dés 4 grosses carottes 1 branche de céleri 1 bouteille de vin rouge (Côte du Rhône / Cahors / Espagne / Bourgogne + lie de vin) 1 CS de farine ou maïzena (option) Option : Chocolat (3 ou 4 carrés) et/ou crème de cassis 1 bouquet garni – laurier - clous de girofle Beurre/huile Faites mariner la viande une nuit et une journée dans vin rouge, oignon, laurier, thym. Après cette marinade, égouttez bien la viande et réservez la marinade. Quand la viande est bien sèche, faites-la revenir (beurre et huile) dans une grande cocotte, sur toutes ses faces (saler/poivrer). Une fois la viande poêlée, rajoutez les oignons émincés, l’ail émincé, laurier, les carottes en tronçons. Rajoutez le vin (et la lie) et un peu d’eau pour bien recouvrir toute la viande, cuire à feu doux Dans une poêle avec un peu d’eau, cuire les lardons 3’, passez les à l’égouttoir et rajoutez les dans la cocotte avec le bouquet garni et le céleri. Laissez cuire à feu doux pendant 1 heure - Option : Pour épaissir la sauce : faites un roux : beurre fondu + farine et rajoutez les à la cocotte. Pour enlever l’acidité à la sauce, rajoutez quelques carrés de chocolat et/ou crème de cassis 2 cuillère à soupe) Cuire à feux doux encore 1 heure, enlevez le céleri et bouquet garni. Sortir du feu et laissez reposer 1 nuit. Réchauffez 1 heure à feu doux avant de déguster avec des pommes de terre cuites à l’eau. Retrouvez nous tous les samedis à 16H15 sur France 3 ! Et sur les réseaux sociaux : 🤍 🤍 🤍 🤍

Paysans d’aujourd’hui en Pays de Caux - Les Carnets de Julie

23002
354
0
00:51:28
12.01.2021

Paysans d’aujourd’hui en Pays de Caux - Les Carnets de Julie Retrouvez toutes les informations et les recettes sur 🤍 Cette semaine, Julie a rendez-vous à Villequier, en Normandie, sur l’exploitation agricole de François-Xavier Craquelin, située en plein cœur du Parc naturel régional des Boucles de la Seine. De retour dans la ferme familiale, l’agriculteur décide d’abandonner la production laitière pour se lancer dans la production de cidre, de moutarde et l’élevage du bœuf Cidré. A l’instar du bœuf de Kobé élevé à la bière, François-Xavier a introduit une part mesurée de cidre dans l’élevage de ses bœufs de races normandes pour obtenir un produit de grande qualité. Soucieux de l'équilibre écologique et économique de l'exploitation, il s’inscrit dans une démarche de production raisonnée pour les céréales et une production biologique pour le cidre. Depuis le P’tit Clos normand de François-Xavier, Julie partira à la rencontre des producteurs de la région qui travaillent dans le même respect de l’environnement et la défense des circuits courts en Seine-Maritime. _ Liens utiles François-Xavier Craquelin Issu d’une famille d’agriculteurs depuis 15 générations, François-Xavier n’était pourtant pas résolu à suivre les traces de son père. Après quelques années de travail dans la finance, il revient sur la ferme familiale en 2002 et décide alors de stopper la production laitière pour se lancer dans le cidre, le bœuf et la moutarde avec comme objectif l’autosuffisance. 🤍 Christophe Mauduit Originaire de l’Eure, Christophe débute son apprentissage en cuisine en 1992 et se forme dans les cuisines de grands chefs comme Gérard Vignat ou Marc Veyrat. Aujourd’hui installé à Jumièges, il propose dans son restaurant une cuisine contemporaine qui défend les valeurs d’une consommation de proximité. 🤍 Corinne et Aurélie Dumesnil Corinne lance sa fromagerie à la ferme en 2006 dans une démarche éco-responsable. Sa fille Aurélie l’a rejoint quelques années plus tard afin de poursuivre le développement de l’entreprise. De l’élevage de 150 vaches, en passant par l’affinage, jusqu’à la vente des fromages, Corinne et Aurélie maîtrisent toute la chaîne de production de leurs produits. 🤍 Claire-Marie Fournier Après avoir voyagé aux quatre coins du monde et avoir découvert de nombreux métiers, Claire-Marie revient sur ses terres d’origine pour développer son atelier de poterie. Influencée par les paysages qui l’entourent, elle travaille le grès, la faïence et la porcelaine en utilisant des techniques de sérigraphie et de techniques de photographie. 🤍 Fabrice Gallot Bercé dans la culture de l’huître depuis son enfance, Fabrice succède à son père Gérard, premier ostréiculteur à s’être lancé dans l’aventure des huîtres à Veules-les-Roses. Au pied des falaises, leur culture s’étend sur deux hectares et bénéficie d’un apport en eau douce apportant son goût caractéristique à l’huître. 🤍 Edgar Heintz Formé pour devenir cuisinier, Edgar se lance dans la culture du cresson à Sommesnil en 2017. Si on comptait près de 50 cressiculteurs à une époque, ils ne sont aujourd’hui plus que quatre à cultiver le cresson d’eau dans la région. 🤍

Le cassoulet de Julie - Les Carnets de Julie

34252
361
0
00:01:19
21.01.2021

LA RECETTE CI-DESSOUS 👇 Le cassoulet de Julie - Les Carnets de Julie Pour 6 personnes Temps de préparation : 1h Temps de cuisson : 4h à 6h Temps de repos : 1 nuit Ingrédients : 500 g de haricots lingots 700 g de travers de porc 200 g d’échine 500 g de saucisses de Toulouse 2 cuisses de canard confites 1 jarret de porc demi sel 60 g de jambon sec 100 g de lard gras (de Bigorre par exemple) 1 pied de veau coupé en morceaux 10 grains de poivre 8 clous de girofle 2 bouquets garnis 1 carotte 4 gros oignons ½ tête d’ail 1 CS rase de gros sel 1 CC de sel fin Si possible : un os de jambon ou os de porc frais Couvrez les haricots d’eau fraîche avec un bouquet garni et un oignon piqué de clous de girofle. Dans un autre récipient, couvrez le jarret d’eau également. Laissez reposer au frais 1 nuit pour les haricots et 3h pour le jarret (cela dépend de la salinité de votre jarret, renseignez-vous auprès de votre boucher). Changez l’eau des haricots 1 ou 2 fois (pour éviter tout risque de fermentation). Egouttez et rincez le jarret, placez-le dans une grande cocotte. Ajoutez les morceaux de pied de veau, le lard coupé en 4, 1 oignon pelé et piqué de clous de girofle, la carotte pelée et coupée en rondelles, le sel et les os de jambon, ajoutez le poivre et le bouquet garni. Couvrez d’eau froide à hauteur, portez à ébullition. Laissez cuire 1h30 à frémissement et à couvert. Filtrez l’eau de cuisson, récupérez le jarret et coupez la viande en gros morceaux. Jetez le reste. Pendant ce temps, préparez les viandes : coupez les travers entre chaque os, coupez l’échine en morceaux. Hachez très finement le jambon au couteau. Pelez et coupez 2 oignons grossièrement. Pelez et dégermez les gousses d’ail. Hachez le tout jusqu’à l’obtention d’une purée. Remplacez les viandes par ce hachis et laissez fondre 10 minutes environ en couvrant de temps en temps. Ajoutez le hachis de jambon en fin de cuisson. Egouttez les haricots, mélangez-les au hachis d’oignon, ajoutez 2 louches du bouillon des viandes et 1 cuillère à café rase de sel fin. Préchauffez le four à 170°C chaleur tournante. Montez la cassole : dans un récipient en terre creux et évasé (la cassole traditionnelle idéalement), alternez couches de viandes (échine, jarret et travers) et haricots. Arrosez de bouillon à hauteur. Enfoncez-y les saucisses à la fin. Réservez les confits. Enfournez et laissez cuire 2 à 3 h. Dès qu’une croûte se forme, enfoncez la surface à l’intérieur. La tradition veut qu’on effectue cette opération rituelle 7 fois, mais 3 ou 4 fois suffiront largement (les spécialistes préconisent d’arroser le cassoulet 2 ou 3 fois sans pour autant casser à la croûte, à vous de voir). Une demi-heure avant la fin de la cuisson, rajoutez les confits. Conseils de Julie : Le cassoulet est encore meilleur réchauffé. Dans ce cas, rajoutez un peu de bouillon et comptez 2h de réchauffage à 160°C. J’utilise du jarret demi-sel mais s’il est frais, inutile de le faire dessaler. Vous pouvez ajouter 2 brins de sauge dans le bouillon de cuisson des haricots. Après avoir poêlé les cuisses de canard, je les passe, côté peau sur le dessus, sous le grill du four pour qu’elles soient bien dorées. Le bouillon est volontairement peu salé.

Le Festin de Julie à la Belle Époque - Les Carnets de Julie

75685
894
9
01:52:51
06.11.2019

C’est une invitation au voyage que nous propose aujourd’hui Julie, un voyage à travers le temps bien-sûr, mais surtout un voyage entre mer et montagne, sur la belle Côte d’Azur. Et c’est dans ce décor qu’elle va tenter de relever un défi fou : mettre sur pied un Festin comme il y en avait à la Belle Époque. Si nous avons tendance à confondre la Belle Époque de la fin du Second Empire et les années folles, vous verrez que c’est une période pleine de richesses notamment apportées par les riches hivernants qui, venus du monde entier, ont participé au développement éclectique fulgurant de la Côte. Une nouvelle fois, pour cette incroyable aventure, Julie a fait appel à Charles Kaisin, illustre scénographe belge à la créativité débordante, chargé de l’orchestration du Festin, et de Dominique Le Stanc, Chef cuisinier, qui a troqué ses deux étoiles il y a quelques années pour un tout petit établissement dans lequel il sublime la cuisine de « bonne femme » avec les produits du terroir. A eux trois, ils vont sillonner la Riviera Française et partir à la rencontre de cuisiniers attachés à leur terroir, d’artisans au savoir-faire inégalé et de spécialistes de l’époque qui les aiguilleront dans leur quête afin de ressusciter les Festins de la Belle Époque. Retrouvez tous les liens utiles de l'émission sur le site : 🤍

Recette - Gratin dauphinois de Thierry Marx - Les carnets de Julie - Le Gratin dauphinois

340516
2079
82
00:05:07
01.10.2016

LA RECETTE CI-DESSOUS 👇 Gratin dauphinois et rôti de boeuf de Thierry Marx - Les carnets de Julie Le gratin Dauphinois et le rôti de bœuf de Thierry Marx Pour 4 personnes Ingrédients : Pour le gratin dauphinois : 2 kg pomme de terre Type Agria (chair ferme) 1 litre de lait 1/2 litre de crème 40 g de beurre 1 gousse ail 1 branche thym 1 feuille laurier De la muscade Pour le rôti de bœuf : 1 cœur de rumsteck de 1,5 kg 200 g de lard de Colonnata 4 gousses d’ail Du jus de bœuf maison Taillez le lard de Colonnata en bâtonnets. Réservez-les au frais. Piquez le rumsteck à l’aide d’une grosse aiguille et insérez les bâtonnets de lard. Puis ficelez la viande comme un rôti. Salez et poivrez la viande. Dans une cocotte chaude, placez un morceau de lard et les gousses d’ail. Faites fondre puis saisissez la viande. Marquez la viande, elle doit avoir une belle coloration sur toutes les faces. Vous ne devez pas obtenir de taches noires. Veillez à ne pas piquer la viande de manière à ne pas libérer le jus. Une fois le rôti bien coloré, enfournez-le à découvert à 250°C pendant 15 minutes. Pendant ce temps, préparez le gratin : coupez les pommes de terre à la mandoline en tranches assez épaisses. Taillez-les à l’aide d’un emporte-pièce afin de leur donner une forme ronde et régulière. Conservez les parures pour une autre préparation. Dans une casserole, mélangez le lait, la crème, une gousse d’ail écrasée et de la muscade. Salez. Pochez-y les pommes de terre et laissez cuire 10 minutes tout en remuant. Elles doivent rester fermes. Egouttez-les. Réduisez le jus de cuisson jusqu'à l’obtention d’une consistance nappante puis assaisonnez de sel et de poivre si besoin. Dressez les pommes de terre, nappez-les du mélange de crème et de lait puis faites colorer sous la Salamandre (vous devez obtenir une coloration uniforme). Sortez le rôti du four et nourrissez-le de beurre et parfumez-le de thym et de laurier, le tout à feu moyen. Placez votre cocotte hors du feu pour ne pas brûler le beurre, débarrassez-la du rôti et laissez reposer la viande 15 minutes. Pendant ce temps, décollez les sucs de cuisson en ajoutant un peu d’eau dans votre cocotte et versez-y du jus de bœuf maison. Filtrez dans une plus petite casserole et laissez réduire. Déficelez le rôti et découpez-le en tranches généreuses. Servez accompagné du gratin. Retrouvez nous tous les samedis à 16H15 sur France 3 ! Et sur les réseaux sociaux : 🤍 🤍 🤍 🤍 En sillonnant la France depuis 5 ans pour les « Carnets de Julie », j'ai pu constater que les recettes les plus appréciées étaient également les plus discutées. Il y a autant de versions du gratin dauphinois, de la blanquette ou du tiramisu que de cuisinier(e)s! Faut-il précuire les pommes de terre du gratin dans le lait, blanchir la viande de blanquette dans l’eau, utiliser des blancs d'œufs dans le tiramisu …? Difficile de trancher car la cuisine relève avant tout de l’émotion et de la transmission. Quand bien même nous savons le comment, nous sommes rarement en mesure d'expliquer le pourquoi de ce que nous faisons. C’est justement pour démêler les idées reçues des véritables astuces et tenter d’élaborer la meilleure recette de nos classiques que j'ai voulu faire appel à Thierry Marx, chef étoilé mais aussi formateur de jeunes cuisiniers dans le cadre de son école "cuisine mode d'emploi", ainsi qu’au chimiste Raphaël Haumont, spécialiste de l’alimentation. Après avoir vu les carnets de Julie "révisons nos classiques", vous ne pourrez plus jamais louper vos plats favoris!

Le Pays Bordelais - Les carnets de Julie

53029
384
23
00:52:57
16.04.2016

Le Pays Bordelais - Les carnets de Julie Julie nous donne rendez-vous à Bordeaux après avoir arpenté le pays de Blaye, visité deux fois le bassin et parcouru les terres du Libournais à deux reprises, il fallait bien s’arrêter un jour dans la capitale du Bordelais ! N’y-a-t-il pas meilleure saison que le mois de septembre pour découvrir la perle d’Aquitaine, plus souvent appelée « Cité du vin » ? Julie donne rendez-vous à ces habitants pour découvrir les traditions mais aussi les projets plus récents de cette ville chargée d’Histoire et de gastronomie. Retrouvez nous 🤍 🤍 🤍 les samedis à 16H15 sur France 3. Partir à la découverte d’une région, parcourir son histoire à travers une recette ancestrale, typique, pour mieux comprendre ses spécificités et ses richesses, telle est l’aventure que nous fait partager Julie Andrieu en sillonnant les routes de France.

Recette : Le Christmas pudding de Martine - Les carnets de Julie - Le goût du pain

9976
55
4
00:03:31
30.04.2016

LA RECETTE CI-DESSOUS 👇 Le Christmas pudding de Martine - Les carnets de Julie Pour 20 personnes Pour le pudding : 250 g de mie de pain de campagne rassis (environ 2 pains ronds) 250 g de farine + 1 poignée 250 g de vergeoise blonde 250 g de graisse de rognon de veau coupée en petits dés 7 œufs 750 g de raisins secs blonds et bruns mélangés 25 cl de rhum 1/2 tasse à café de lait entier 50 g de beurre doux 300 g de fruits confits (coupés en petits morceaux) Environ 50 cl de rhum ambré Epices : muscade, cannelle, 4 épices 1 citron non traité Pour la sauce rhum- caramel : 80 g de beurre 40 g de farine 50 cl de crème liquide 10 cl de rhum ambré 200 g de sucre roux flambage : 10 cl de rhum ambré 6 morceaux de sucre roux Deux jours avant, achetez les pains afin qu’ils soient rassis le jour de la recette. La veille, versez les raisins dans un saladier et couvrez les de rhum.Le Jour J, retirez la mie des pains et déchirez la entre vos doigts. Placez la dans un grand saladier. Faites fondre le beurre au bain marie et versez le sur le pain. Ajoutez successivement la vergeoise, la graisse de rognons, les raisins et leur macération, les œufs, la farine, les fruits confits coupés en petits morceaux, une demi cuillère à soupe de muscade, 1 grosse cuillère à soupe de cannelle, 1 cuillère à soupe de 4 épices, une bonne pincée de sel et enfin le zeste haché et le jus d’1 citron. Mélangez soigneusement. Versez la pâte dans un saladier en verre rond bien beurré, tassez et saupoudrez le dessus avec une bonne poignée de farine couvrez de deux feuilles d’aluminium que vous ferez tenir avec une ficelle. Portez à frémissement un peu d’eau dans une cocotte en fonte pouvant contenir le saladier. Faites cuire le pudding au bain marie pendant 5 heures. Rajouter de l’eau toute les demi-heures. A la fin de la cuisson, sortez le pudding de la cocotte, laissez refroidir et mettez-le au réfrigérateur, bien emballé. Il peut y rester plusieurs jours, voire plusieurs mois, ses saveurs n’en seront que plus développées. Avant de le démouler, préparez la sauce : faites fondre le beurre dans une casserole, faites fondre le beurre, ajoutez la farine et faites un roux blond en remuant comme pour une béchamel. Ajoutez le sucre, remuez, versez le rhum, 10 cl d’eau et la crème, remuez sur feu moyen jusqu’à ce que la sauce soit sirupeuse. Réservez. Placez le moule couvert de son papier d’aluminium dans un bain marie et faites réchauffer 2 h. Juste avant de démouler, chauffez le rhum de flambage dans une petite casserole. Démoulez, creusez une cheminée (une sorte de cône) au sommet du pudding, déposez les morceaux de sucre sur la crête du gâteau et arrosez de rhum tout en flambant avec une allumette. Profitez du feu d’artifice puis découpez en parts et arrosez de sauce. Conseils de Julie Ne craignez rien, la graisse de rognon ne donne pas de goût au dessert mais vous pouvez la remplacer par du beurre Retrouvez nous 🤍 🤍 🤍 les samedis à 16H15 sur France 3. Partir à la découverte d’une région, parcourir son histoire à travers une recette ancestrale, typique, pour mieux comprendre ses spécificités et ses richesses, telle est l’aventure que nous fait partager Julie Andrieu en sillonnant les routes de France.

Recette : Pâté en croûte de Sébastien Mayol - Les Carnets de Julie - Le Noël des régions

68024
489
3
00:05:51
22.12.2018

LA RECETTE CI-DESSOUS 👇 Pâté en croûte de Sébastien Mayol Recette pour 8 à 10 personnes Temps de préparation : 1 heure Temps de cuisson : 7 heures Temps de repos : 24 heures Ingrédients : 2 filets de pigeon (150 g) ½ lobe de foie gras cru 2 filets de faisan (200 g) 2 filets de canard (250 g) 5-6 fines tranches de lard de Colonnata 1 poignée de morilles 1 poignée de pistaches Pour la pâte : 750 g de farine (600 de blé, 150 de châtaignes) 370 g de beurre pommade 7 g de sucre 15 g de sel 2 œufs entiers 20 cl d’eau Pour la gelée : 1 pied de cochon fendu 1 jarret de cochon fendu 2 tranches de couenne 2 carottes 1 oignon 1 poireau 1 banche de céleri Grains de poivre Pour la demi-glace : Carcasse d’1 pigeon 2 CS de graisse de canard 1 carotte 1 oignon 1 céleri-branche ½ bouteille de porto rouge Pour la farce : 400 g de poitrine de porc 150 g de gorge 100 g de dés de lard de Colonnata 1 œuf entier 1 CS de mélange 4 épices Porto blanc Cognac Sel Poivre Préparez la pâte : mélangez tous les ingrédients de la pâte et laissez-la reposer au frais pendant 24 heures. Ensuite, étalez-la (1,5 cm d’épaisseur) et foncez votre moule. Faites déborder la pâte sur les bords. Mettez une feuille de papier sulfurisé et placez du poids dessus (haricots blancs, riz…) avant d’enfourner pour 20 minutes à 180°C. Récupérez le moule, coupez l’excédent de pâte et badigeonnez la pâte avec un jaune d’œuf. Préparez la gelée : dans une casserole d’eau bouillante, placez le pied, le jarret, la couenne puis les légumes coupés grossièrement et le poivre. Couvrez et laissez cuire pendant 3 heures. Ensuite, filtrez, versez un filet de porto rouge et poursuivez la réduction. Préparez la demi-glace : faites fondre la graisse de canard dans un faitout, placez les carcasses de pigeon et faites-les colorer pendant 5 minutes. Rajoutez les légumes coupés grossièrement, versez le porto et mouillez à niveau avec de l’eau. Laissez cuire et réduire pendant 3 heures avant de filtrer au chinois. Poursuivez la réduction sur feu doux pour parvenir à une sorte de sirop concentré qu’il faudra intégrer dans la farce avant le montage. Préparez la farce : hachez la poitrine et la gorge, mélangez avec l’œuf et assaisonnez. Intégrez les dés de lard de Colonnata ainsi que la demi-glace. Mélangez bien, assaisonnez, couvrez et laissez mariner pendant 24 heures minimum au frais. Pour le montage : placez une couche de farce au fond du moule, disposez les filets de pigeon, remettez une couche de farce puis saupoudrez de pistaches. Disposez ensuite le foie gras et par-dessus, les morilles préalablement saisies dans une poêle. Placez les filets de canard et de faisan sur le même niveau. Saupoudrez de sel. Rajoutez les tranches de lard de Colonatta avant d’étaler une dernière couche de farce. Recouvrez le tout d’une abaisse de pâte et faites 3-4 ouvertures sur le dessus. Enfournez à 180°C pour 25 minutes de cuisson. A la sortie du four, versez la gelée dans les ouvertures de la pâte et attendez qu’elle fige avant de servir. Le pâté se déguste froid. Sébastien Mayol : ce directeur commercial chez Lagardère est aussi un passionné de cuisine, et un perfectionniste qui a, malgré une vie bien remplie, décidé de passer 4 CAP : cuisine, pâtissier, charcutier traiteur et boulanger. Retrouvez-nous tous les samedis à 16h15 sur France 3... et aussi sur les réseaux sociaux : 🤍france.tv/france-3/carnets-de-julie 🤍facebook.com/Les.carnets.de.Julie 🤍twitter.com/LCDJf3 🤍instagram.com/les_carnets_de_julie

Le poulet rôti - Les Carnets de Julie - Le rôtissage du poulet

33255
145
3
00:01:55
27.08.2017

Les Carnets de Julie Retrouvez-nous tous les samedis à 16h15 sur France 3... et aussi sur les réseaux sociaux : 🤍 🤍 🤍 🤍 Depuis 5 ans, Julie Andrieu sillonne la France pour découvrir les cuisines de nos terroirs. Cuisiner ensemble, c’est avant tout aller à la rencontre des autres, de leur culture, de leur patrimoine culinaire, et bien sûr des produits de nos régions. Bien manger est le lien le plus naturel et le plus universel entre les hommes, même si l’on constate que, d’une maison à l’autre, il n’existe jamais deux versions identiques de nos plats les plus populaires. Faut-il précuire les pommes de terre du gratin Dauphinois ? Peut-on réussir une véritable pizza à l’Italienne sans four à bois ? Ou encore, comment garder le moelleux de la chair du poulet tout en le rendant croustillant à l’extérieur ? Autant de questions auxquelles Julie, accompagnée de Thierry Marx, Chef étoilé, et Raphaël Haumont, chimiste culinaire, tentent de répondre tous les samedis à 16h15, sur France 3.

Le Perche - Les Carnets de Julie

100172
607
24
00:52:53
24.07.2015

Les carnets de Julie : le Perche Retrouvez nous 🤍 🤍 Twitter 🤍LCDJf3 Tous les samedis à 17h sur France 3. Partir à la découverte d’une région, parcourir son histoire à travers une recette ancestrale, typique, pour mieux comprendre ses spécificités et ses richesses, telle est l’aventure que nous fait partager Julie Andrieu en sillonnant les routes de France.

La Rochelle - Les Carnets de Julie

134039
1145
19
00:51:50
15.12.2018

Julie et Micheline ont fait la route jusqu’à La Rochelle, ville portuaire de la côte Atlantique à l’architecture très bien préservée, racontant son passé prestigieux de l’époque où elle dominait le commerce maritime. On peut admirer ses remparts mais aussi ses arcades, des maisons à colombage, de beaux hôtels particuliers d’armateurs construits avec la fameuse pierre blanche de Charente, qui donne toute cette lumière à la ville. Vous allez voir qu’ici l’air marin souffle dans les cœurs mais aussi dans les assiettes : on va goûter des moules au pineau, du farci charentais et poitevin ainsi qu’un dessert typique, le tourteau fromager ! Retrouvez-nous tous les samedis à 16h15 sur France 3... et aussi sur les réseaux sociaux : 🤍france.tv/france-3/carnets-de-julie 🤍facebook.com/Les.carnets.de.Julie 🤍twitter.com/LCDJf3 🤍instagram.com/les_carnets_de_julie

Le pot-au-feu - Les Carnets de Julie

175912
949
54
00:52:34
11.02.2017

Le pot-au-feu - Les Carnets de Julie Le pot-au-feu renvoie aux bases universelles de la cuisine. A l’origine c’est dans le pot qu’on jetait les ingrédients de la soupe quotidienne, c’est-à-dire le bouillon, qui est aux prémices du pot au feu. Au XIIIème siècle, la « viande en pot » désignait une viande bouillie par opposition à une viande rôtie. Ce plat, devenu le repas populaire par excellence, symbolisait le plat unique du pauvre. En effet, il fournit à lui seul la soupe, la viande et les légumes, ce qui en fait un plat complet, assez riche tout en restant sain, et surtout composé d’ingrédients de base de la cuisine paysanne. Ce n’est qu’à partir du XVIIIème siècle que le pot au feu s’impose également sur les tables de la cuisine bourgeoise. Il s’enrichit alors de viandes diverses, de morceaux maigres et gras qui apportent du goût et de la texture au bouillon. Certaines enseignes lui offrent même une place de choix au menu. Du fait de ses origines paysannes, les recettes de pot au feu et les tours de main des cuisiniers sont aussi variés que les régions de France. Ainsi, le hochepot, l’azinat ou encore le kig ha farz sont des déclinaisons de la recette en fonction de leurs terroirs respectifs. Retrouvez nous tous les samedis à 16H15 sur France 3 ! Et sur les réseaux sociaux : 🤍 🤍 🤍 🤍 En sillonnant la France depuis 5 ans pour les « Carnets de Julie », j'ai pu constater que les recettes les plus appréciées étaient également les plus discutées. Il y a autant de versions du gratin dauphinois, de la blanquette ou du tiramisu que de cuisinier(e)s! Faut-il précuire les pommes de terre du gratin dans le lait, blanchir la viande de blanquette dans l’eau, utiliser des blancs d'œufs dans le tiramisu …? Difficile de trancher car la cuisine relève avant tout de l’émotion et de la transmission. Quand bien même nous savons le comment, nous sommes rarement en mesure d'expliquer le pourquoi de ce que nous faisons. C’est justement pour démêler les idées reçues des véritables astuces et tenter d’élaborer la meilleure recette de nos classiques que j'ai voulu faire appel à Thierry Marx, chef étoilé mais aussi formateur de jeunes cuisiniers dans le cadre de son école "cuisine mode d'emploi", ainsi qu’au chimiste Raphaël Haumont, spécialiste de l’alimentation. Après avoir vu les carnets de Julie "révisons nos classiques", vous ne pourrez plus jamais louper vos plats favoris!

Sur les routes du Pays Cathare - Les carnets de Julie

217916
1481
112
01:58:42
22.10.2015

Pays Cathare - Les carnets de Julie Retrouvez nous 🤍 🤍 🤍 Tous les samedis à 17h sur France 3. Partir à la découverte d’une région, parcourir son histoire à travers une recette ancestrale, typique, pour mieux comprendre ses spécificités et ses richesses, telle est l’aventure que nous fait partager Julie Andrieu en sillonnant les routes de France.

Le Pays Lillois - Les Carnets de Julie

73540
491
21
00:52:00
20.02.2016

Cap au Nord pour découvrir une ville française absolument incontournable : Lille. La légende raconte que ce sont deux géants, Lydéric et Phinaert, qui fondèrent la capitale des Flandres. Si l’on trouve la première trace de cette belle cité dans un écrit de 1066, cela n’empêche pas sa fondation légendaire de demeurer vivace dans la culture locale. Tour à tour Flamande, Bourguignonne, Espagnole avant de devenir Française, Lille possède un patrimoine architectural exceptionnel. Marchande dès le Moyen Age, citadelle sous Louis XIV, industrielle au XIXe siècle… Ses agrandissements successifs au cours des siècles en ont fait aujourd’hui la quatrième métropole de France. Comme à l’accoutumée, Julie ira à la rencontre de ceux qui participent à la renommée des villes et de leur région, à travers son patrimoine culinaire, avec au menu de ce voyage : la recette du coq à la bière, celle du hochepot et pour une note sucrée, une crème brûlée à la chicorée.

Recette : Cake d’amour de Julie - Le Festin de Julie à Chambord

3123
47
1
00:02:25
13.12.2018

LA RECETTE CI-DESSOUS 👇 Pour 8 personnes Temps de préparation : 30 minutes Temps de cuisson : 1 heure Ingrédients : 4 très gros œufs (ou 5 moyens) 120 g de sucre 120 g de beurre ramolli 5 cl de crème liquide 1 CS de miel 15 cl de lait entier 200 g de farine T 65 bio 1/2 sachet de levure chimique 1 soupçon de sel Pour le sirop : 15 grains de poivre noir 2 bâtons de cannelle 2 clous de girofle Une pincée de muscade râpée (ou macis) 5 tranches fines de gingembre frais 50 g de sucre Préchauffez le four à 200°C chaleur statique et séparez les blancs des jaunes d’œufs. Ajoutez le sucre aux jaunes et fouettez quelques instants. Incorporez le beurre mou et la crème, fouettez à nouveau, puis incorporez le miel et enfin le lait. Ajoutez la farine tamisée avec la levure. Montez les blancs en neige et incorporez-les. Versez dans un moule beurré et enfournez puis baissez immédiatement à 160°C et laissez cuire 1 heure. Préparez le sirop : dans une petite casserole, réunissez les épices et le gingembre, ajoutez 150 ml d’eau et le sucre. Portez à ébullition et laissez frémir 5 minutes avant de filtrer. Démoulez le gâteau encore chaud, passez un couteau le long de la paroi du moule pour vous aider. Enduisez le gâteau encore chaud du sirop, lui aussi chaud. Servez tiède ou froid. Conseils de Julie : Choisissez un moule rond en terre cuite pour faire comme Peau d’Âne. Retrouvez-nous tous les samedis à 16h15 sur France 3... et aussi sur les réseaux sociaux : 🤍france.tv/france-3/carnets-de-julie 🤍facebook.com/Les.carnets.de.Julie 🤍twitter.com/LCDJf3 🤍instagram.com/les_carnets_de_julie

Que devient Julie Pietri, la star des années 80 ?

30249
219
74
00:15:39
04.10.2022

Matthieu Delormeau vous donne rendez-vous tous les samedis pour TPMP People dès 19h ! Entouré de sa bande de chroniqueurs, toute l'actualité people n'aura plus de secrets pour vous !

Le repas de Pâques - Les Carnets de Julie

62622
663
5
00:53:00
20.04.2019

Comme vous le savez, ce week-end, c’est Pâques ! Pour l’occasion, Julie vous propose un tour des traditions culinaires pascales propres aux différentes confessions chrétiennes. De l’Alsace à la Corse, en passant par le Berry, nous découvrirons des recettes pascales à base d’agneau, de légumes nouveaux, des spécialités gourmandes qui célèbrent le renouveau de Pâques et le partage. Mais Pâques, c’est aussi les œufs, et c’est avec un iconographe que nous apprendrons comment les décorer. Et enfin, en cuisine, Julie aidera Stéphanie Schwartzbrod à la réalisation d’une recette d’agneau aux herbes, un incontournable de ce repas de fête. Boucherie Bougeard : institution du marché de Versailles, c’est aujourd’hui Thomas qui gère cette boucherie familiale, représentant ainsi la 3e génération. Il travaille avec un regroupement de producteurs d’Aveyron qui le fournissent en viande d’agneau. 🤍 Philippe Loli : comme ses parents et grands-parents, Philippe est maraîcher au marché de Versailles. Il travaille avec une douzaine de fournisseurs et se rend chaque jour à Rungis pour acheter les meilleurs produits de saison. 🤍 Jean-Baptiste Garrigou : peintre et iconographe reconnu, Jean-Baptiste dirige des ateliers ouverts au public pour les initier aux techniques de la mosaïque et des fresques. Chaque année, c’est en famille qu’il perpétue la tradition de la décoration des œufs de Pâques. 🤍

Bolognaise ou Carbonara ? - Les Carnets de Julie

299850
1783
128
00:52:43
08.04.2017

Bolognaise ou Carbonara ? - Les Carnets de Julie Les pâtes sont l’un des aliments les plus consommés en France. Le terme « pâte » provient du bas-latin « pasta », qui signifie « pâtes » en italien. Leur origine donne lieu à de nombreuses controverses, la légende la plus probable étant celle de Marco-Polo qui aurait introduit les pâtes en Italie. Elles ont connu leur apogée au XVe siècle, où l’on a inventé les pâtes fraîches, les pâtes fourrées ainsi que les pâtes sèches. La Renaissance a fortement marqué l’évolution des pâtes rejoignant d’autres formes d’art et de styles. Alors que jusqu’au XIXème siècle les régions de la Ligurie et de la Campanie sont les seules à produire des pâtes sous forme de vermicelli, spaghetti et macaroni, la mécanisation de leur fabrication a permis d’étendre leur création à toute l’Italie. Aujourd’hui, les pâtes se sont exportées dans le monde entier et sont l’un des aliments les plus consommés, se présentant sous de nombreuses formes et fabriquées à partir de différentes farines. Retrouvez nous tous les samedis à 16H15 sur France 3 ! Et sur les réseaux sociaux : 🤍 🤍 🤍 🤍

Pays de Condom - Les carnets de Julie

159527
998
57
00:52:18
12.05.2015

LA RECETTE CI-DESSOUS 👇 Les carnets de Julie : Pays de Condom dans le Gers Retrouvez nous 🤍 🤍 Twitter : 🤍LCDJf3 Tous les samedis à 17h sur France 3. Partir à la découverte d’une région, parcourir son histoire à travers une recette ancestrale, typique, pour mieux comprendre ses spécificités et ses richesses, telle est l’aventure que nous fait partager Julie Andrieu en sillonnant les routes de France.

Le chocolat à la carte ! - Les Carnets de Julie

115763
875
39
00:47:47
05.11.2016

Le chocolat est un aliment adoré de tous, les Français en consomment près de 7 kilos par an. Les périodes de Pâques ou de Noël sont riches en chocolat, et on voit alors se décliner ces douceurs sous une multitude de formes et de parfums originaux. Alors qu'à l'origine les fèves de cacao étaient utilisées par les habitants d'Amérique Centrale comme monnaie d'échange, et le cacaoyer considéré comme l'arbre des dieux, elles ont ensuite été prisées par la royauté au 16ème siècle. C'est grâce à la Révolution Industrielle que le chocolat devient accessible à tous et son arrivée en France fut liée à la migration vers Bayonne des juifs espagnols fuyant l'Inquisition. Aujourd'hui, la majorité du cacao provient de l'Afrique de l'Ouest. Le chocolat est mis au cœur de nombreuses recettes sucrées ou salées, devient la star de salons, et ses nombreux bienfaits en font l'ingrédient principal de soins de beauté. Nombreux sont ceux qui vouent au chocolat une passion sans limite, et ses nombreuses versions au lait, blanc, noir, aux fruits, aux noix… offrent la possibilité aux amateurs de découvrir de nouvelles saveurs à l'infini. Retrouvez nous tous les samedis à 16H15 sur France 3 ! Et sur les réseaux sociaux : 🤍 🤍 🤍 🤍

La cuisine du Luberon - Les Carnets de Julie

44156
349
7
00:52:27
07.04.2018

Nous vous emmenons en Provence, en compagnie du chef Édouard Loubet qui a certes des racines savoyardes (qu’il ne renie pas) mais qui a définitivement adopté sa région, le Luberon. A 24 ans, il devient le plus jeune chef étoilé de France et deux ans plus tard, il obtient sa 2e étoile au Moulin de Lourmarin, puis en 2007, il s‘installe à La Bastide de Capelongue à Bonnieux. Le chef va d’abord nous emmener au marché pour faire le plein de bons produits provençaux, comme l’asperge verte, son légume printanier favori. Il nous fera découvrir comment Sylvain Erhardt en cultive deux variétés selon une technique bien particulière. Nous rencontrerons aussi Kévin Nouveaux qui fournit le chef en truffes d’exception. Puis nous suivrons Édouard Loubet à Cucuron où l’on presse des olives pour faire de la bonne huile depuis le XIIe siècle ! Et pour le dessert, c’est Michèle Gay qui préparera un dessert typique à base d’amande et de fruits confits, une des fiertés de la région et notamment de la ville d’Apt. Enfin, nous retrouverons Édouard Loubet pour un quatre mains en cuisine avec Julie afin de préparer son « plat signature ». Retrouvez-nous tous les samedis à 16h15 sur France 3... et aussi sur les réseaux sociaux : 🤍france.tv/france-3/carnets-de-julie 🤍facebook.com/Les.carnets.de.Julie 🤍twitter.com/LCDJf3 🤍instagram.com/les_carnets_de_julie

Le Morbihan - Les Carnets de Julie

150988
1210
20
00:52:40
13.10.2018

Nous vous emmenons aujourd’hui dans le Golfe du Morbihan ! On dit qu’il s’agit d’une des plus belles baies du monde, classée comme telle au même titre que la baie de San Francisco ou du Mont Saint-Michel. Dans cette mer intérieure s’étale un chapelet de petites îles bénéficiant d’une douceur climatique et d’une préservation hors du commun où existe un véritable biotope propre au Golfe du Morbihan. C ’est aussi une réserve ornithologique et bien sûr un terrain de jeux et de pêche pour les marins. Nous verrons comment les Morbihannais, inspirés par leurs produits, les mettent à l’honneur dans l’assiette. Nous commencerons avec des huîtres et des moules en beignets ou même farcies ; puis Julie préparera des Saint-Jacques en ragoût avec un pêcheur du coin ; et bien sûr, c’est sur une note sucrée que s’achèvera ce périple breton, en croquant dans un kouign-amann un peu transformé pour l’occasion, agrémenté de lamelles de rhubarbe locale. Retrouvez-nous tous les samedis à 16h15 sur France 3... et aussi sur les réseaux sociaux : 🤍france.tv/france-3/carnets-de-julie 🤍facebook.com/Les.carnets.de.Julie 🤍twitter.com/LCDJf3 🤍instagram.com/les_carnets_de_julie

Nord-Pas-de-Calais - Les Carnets de Julie

294348
1836
166
01:58:27
03.03.2017

Les Carnets de Julie Retrouvez nous tous les samedis à 16H15 sur France 3 ! Et sur les réseaux sociaux : 🤍 🤍 🤍 🤍 En sillonnant la France depuis 5 ans pour les « Carnets de Julie », j'ai pu constater que les recettes les plus appréciées étaient également les plus discutées. Il y a autant de versions du gratin dauphinois, de la blanquette ou du tiramisu que de cuisinier(e)s! Faut-il précuire les pommes de terre du gratin dans le lait, blanchir la viande de blanquette dans l’eau, utiliser des blancs d'œufs dans le tiramisu …? Difficile de trancher car la cuisine relève avant tout de l’émotion et de la transmission. Quand bien même nous savons le comment, nous sommes rarement en mesure d'expliquer le pourquoi de ce que nous faisons. C’est justement pour démêler les idées reçues des véritables astuces et tenter d’élaborer la meilleure recette de nos classiques que j'ai voulu faire appel à Thierry Marx, chef étoilé mais aussi formateur de jeunes cuisiniers dans le cadre de son école "cuisine mode d'emploi", ainsi qu’au chimiste Raphaël Haumont, spécialiste de l’alimentation. Après avoir vu les carnets de Julie "révisons nos classiques", vous ne pourrez plus jamais louper vos plats favoris!

Principauté de Monaco - Les carnets de Julie

180675
1295
53
00:52:42
12.05.2015

LA RECETTE CI-DESSOUS 👇 Les carnets de Julie : Principauté de Monaco Retrouvez nous 🤍 🤍 Twitter 🤍LCDJf3 Tous les samedis à 17h sur France 3. Partir à la découverte d’une région, parcourir son histoire à travers une recette ancestrale, typique, pour mieux comprendre ses spécificités et ses richesses, telle est l’aventure que nous fait partager Julie Andrieu en sillonnant les routes de France.

Recette : Poule de luxe de Béatrice - Les carnets de Julie - Les saveurs de la truffe

2306
14
0
00:04:24
30.01.2016

LA RECETTE CI-DESSOUS 👇 Poule de luxe et farci périgourdin de Béatrice - Les carnets de Julie Ingrédients (pour 8 personnes) 1 belle poule charnue mais pas grasse de 2 kg environ, 1 truffe de 60 g environ 1 chou vert frisé 8 navets, 8 carottes,8 pommes de terre moyennes 2 rutabagas,2 panais,2 branches de céleri 1 gros poireau,1 oignon piqué de clous de girofle,1 cuillère à café de quatre épices Farce 400 g de pain rassi sans croûte400 g de lard salé3 œufs1 petit bouquet de persil6 gousses d’ailGros sel et poivre Préparation Préparez la farce: dans un saladier, placez le pain et le lard coupés en petits dés. Ajoutez les œufs, le persil haché, l’ail haché ou pressé, salez et poivrez. Malaxez pour mélanger intimement. Pelez les carottes, les panais, les rutabagas, les panais et l’oignon. Lavez les légumes ainsi que le céleri. Fendez le poireau en deux, lavez-le et ficelez-le avec le céleri. Piquez l’oignon de clous de girofle. Taillez la truffe en lamelles. Entaillez la peau de la poule à plusieurs endroits et glissez les lamelles entre la peau et la chair. Plongez la poule dans une grande marmite d’eau salée frémissante. Ajoutez les légumes, une petite poignée de gros sel, du poivre et les épices. Couvrez et laissez cuire à frémissement 30 minutes. Faites bouillir une casserole d’eau. Pendant ce temps, détachez les feuilles du chou une par une (gardez le cœur tel quel et glissez-le dans la marmite avec les légumes). Coupez la partie la plus épaisse des tiges pour les désépaissir. Plongez-les dans la casserole d’eau. Laissez cuire 5 minutes après reprise de l’ébullition. Égouttez-les et passez-les sous l’eau froide. Étalez-les bien à plat sur un torchon comme si vous vouliez reformer le chou, les feuilles les plus vertes en premier puis les plus claires. Façonnez une boule avec la farce et déposez-la au centre. Refermez les feuilles sur la farce et terminez par une belle feuille sur le dessus. Ficelez le chou en laissant un morceau de ficèle pendre pour le déplacer. Plongez le chou dans la marmite et laissez cuire encore 45 minutes. Faites cuire à part les pommes de terre à l’eau bouillante salée. Égouttez le tout. Béatrice sert d’abord le bouillon dans lequel elle ajoute quelques tranches de pain très finement coupées, puis le chou coupé en parts, la poule et les légumes. Elle accompagne le tout d’aïoli mais c’est aussi très bon avec de la moutarde ou nature ! Retrouvez nous 🤍 🤍 🤍 les samedis à 16H15 sur France 3. Partir à la découverte d’une région, parcourir son histoire à travers une recette ancestrale, typique, pour mieux comprendre ses spécificités et ses richesses, telle est l’aventure que nous fait partager Julie Andrieu en sillonnant les routes de France.

En audition avec Simon - Julie Le Breton

34751
137
10
00:04:30
12.03.2012

Selon Simon, Étienne nuit à l'audition de Julie parce qu'il est trop petit.

Назад
Что ищут прямо сейчас на Дом2 свежие серии
Julie Le игра в кальмара в реально Harper битва в коробке Mike Goodwin alex enigmix Vodafone Park hill climb USB Programmer CH341A Series alex boom close Proof Of Make быстропит alex campos chill БИТВА В БЕДРОКОВОЙ КОРОБКЕ шоколадный медовик Lam Vlog kurbağa alex vargas